Comment entreprendre à Londres ?

Le 19 octobre dernier Kazi house organisait une journée 100 % british dédiée aux étudiants et  aux aventuriers en quête de nouveaux horizons. À cette occasion, nous avons interviewé l’un des intervenants, Thomas Lusamba, fondateur de “S’installer à Londres.com.”

Après l’obtention de ton diplôme, tu décides de partir à Londres. Pourquoi cette ville ?


Un jour mon cousin est venu chez moi et m’a proposé de venir à Londres avec lui, même si j’en avais pas vraiment envie au départ. Il habitait à Coventry, une ville assez dynamique à 1 h 30 de Londres. En arrivant en Angleterre on est d'abord passé par Londres et cela a été un réel coup de coeur. J’y ai vu un melting pot incroyable, une très bonne ambiance, c’était génial ça changeait de Metz ! Arrivé chez  mon cousin à Coventry, ces colocataires étaient de nationalité différente (brésiliens, colombiens…). Ils échangeaient tous en anglais et je n’y comprenais strictement rien. Tout ça m’a un peu fait penser aux films américains et je me suis finalement dit que je voulais vivre cette vie là.


Aujourd’hui tu es fondateur de S’installer à Londres, une agence qui accompagne les nouveaux arrivants à Londres dans leurs démarches administratives, trouver un logement, un emploi… Qu’est-ce qui t’a donné envie d’entreprendre ?


En arrivant à Londres, j’ai eu d’énormes difficultés pour m’installer. Je suis moi-même passé par une agence que je qualifierai de “frauduleuse”. Et lorsque j’y suis retourné il y a six ans, j’ai rencontré beaucoup de francophone qui eux-mêmes avaient eu des problèmes à trouver un logement ou un emploi. J’ai donc vu qu’il y avait un besoin et je me suis dit “tente le coup”. Étant plus jeune j’avais déjà cette envie d’entreprendre, cette envie de créer. J’ai même fait quelques petits business avant de finalement arriver à 

“s’installer à Londres”. Il y avait une réelle demande, un besoin alors tout naturellement j’ai commencé à contacter des propriétaires et ainsi de suite.



Quels conseils as-tu à donner aux  personnes qui envisagent de traverser la manche ?

De passer par sinstalleralondres.com (rires). Mais plus sérieusement, je leur conseille de bien se préparer. Il est vrai qu’à Londres il y a pas mal d’opportunités, mais après avoir fait 400 arrivés, j’ai vu des gens réussir et d’autre qui n’étaient pas préparés mentalement. C’est tout aussi important d’être préparé mentalement, car si vous venez en pensant faire vos 35 heures et avoir vos week-end comme en France, ce n’est pas le cas. Il faut être prêt à travailler. Au départ on part avec des attentes, car on se dit qu’on a un diplôme en poche. Mais en arrivant dans un pays qui n’est pas le nôtre avec une langue nouvelle, il faut commencer en bas pour gravir les échelons. Et cela se fait assez rapidement.


Tout le monde peut être entrepreneurs en se donnant les moyens d’y arriver peu importe le domaine.

Toi qui es entrepreneur, quelles sont les qualités essentielles à avoir en tant que dirigeant ?


Il ne faut pas avoir peur de l’échec ou de se lancer. Car il n’y a aucun business qui est sûr à 100 %. Si c’était le cas, tout le monde se lancerait. Il ne faut pas avoir peur de se serrer la ceinture au départ, car comme tout business cela prend du temps. Personnellement, je ne suis pas encore là où je souhaite arriver. J’essaye de mettre la barre un peu plus haut.  Mais en comparaison avec mes débuts il y a eu du changement, en terme de chiffre d’affaire et de salaire. J’ai su être patient et me donner les moyens de mes ambitions.

Tout le monde peut être entrepreneurs en se donnant les moyens d’y arriver peu importe le domaine.

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Noir LinkedIn Icône

Inscrivez-vous à notre newsletter

station Aubervilliers Pantin quatre chemins

Bus152 : Fort d'Aubervilliers

Station vélib disponible

accessible par la N2

131-135 avenue Jean Jaurès 

93300 Aubervilliers

"Forum Aubervilliers"

hello@kazihouse.com 

Horaires :

Lundi - Samedi 

9h à 19h* 

Mentions Légales

#LetsCreateTogether